Qonto x Acasi : La comptabilité du turfu ?

Que l’on soit à la tête d’une startup qui va à la rencontre de son marché, indépendant (ou freelance pour le dire de façon plus moderne), ou aux commandes d’une belle PME familiale avec 50 ans de tradition, il y a une chose à laquelle nous ne pouvons pas échapper et qui est une vraie tannée ; La Comptabilité.

Le président de SASU que je suis est atteint d’une pathologie particulièrement invalidante : J’ai une phobie de l’administration ! 

J’ai planté ma première société en 2003 en partie à cause de ces histoires de paperasse.

Lancer une société en 2019 n’a jamais été aussi simple

Les temps ont bien changé et le volet administratif de création de société est vraiment simple.

Quand j’ai monté ma dernière structure en 2017, le plus long a été d’ouvrir un compte bancaire. J’avoue que je ne connaissais pas Qonto à ce moment-là.

Faites appel à Captain Contrat pour les statuts, ajouter Qonto pour ouvrir votre compte bancaire professionnel et le tour est joué. Il ne manque plus qu’un service de compta en ligne et vous voilà équipé pour affronter l’administration française sans une seule crise de panique.

Tout est parfait dans le meilleur des mondes et vous pouvez vous consacrer à ce qui compte vraiment. Aller à la rencontre de vos clients et créer de valeur pour eux au quotidien. 

L’enfer est pavé de bonnes intentions…Et de notes de frais !

URSSAF, TVA, RSI, la mort et les taxes, sont certainement les mots les plus effrayant pour un entrepreneur (contrôle fiscal aussi quand on réfléchit une seconde de plus) et pourtant si on regarde de près, le truc le plus vicieux, qui vous bouffe un temps précieux difficile à mesurer ce sont ces petits papiers que l’on vous donne au restaurant, dans les transports en communs, à la station-service…Les notes de frais.

Avant d’utiliser Qonto et les services d’Acasi, les notes de frais étaient mes ennemis numéro un.

Analysons au ralenti le processus pour prendre conscience désastre dans ses moindres détails. Prenons une semaine type d’un consultant de province dont les clients se trouvent à Paris.

Il faut prendre un train (facture), Arriver sur place, sauter dans un VTC (facture), rencontrer ses clients, déjeuner (ticket en caisse), travailler l’après-midi, prendre un métro (ticket), boire un verre le soir et discuter avec un prospect (ticket), retrouver son hôtel ou son Air BnB (facture).

Durant la journée, passer du temps au téléphone (facture de l’abonnement).

Au bout d’une semaine, vous avez un petit tas de papiers qu’il faut scanner et stocker dans le cloud. Ensuite il faut mettre tout ça dans des enveloppes et envoyer télécharger les tickets scannés dans le cloud de votre prestataire (dont je ne vais pas citer le nom tellement la médiocrité de la prestation m’a fâché tout rouge).

Au bout d’un an, vous avez une bonne journée de production qui s’est volatilisée.

Qonto + Acasi : La comptabilité enfin à mon service !

En bon Parisien de naissance, je suis un grognon de classe internationale et c’est sur Linkedin que j’aime transmettre mes “grognonneries”. Coup de bol, en me lamentant de cette situation, Arthur Renaud de chez Qonto a repéré mon post et m’a parlé d’Acasi.

Ni une, ni deux, Jonathan Cohen (fondateur d’Acasi) me contact et m’explique qu’il existe un autre chemin pavé de bon sens et d’un peu de technologie ; Allez savoir pourquoi, J’ai tout de suite visualisé un enfer avec thermostat Netatmo.

Je suis au restaurant, je sors ma carte Qonto et je paye ma facture. Je prends ma note de frais que je scanne avec mon smartphone, et là je reçois une notification de paiement plus un petit mail sympa avec dans l’objet du mail une petite liasse de billets avec des ailes d’anges qui s’envole vers les cieux (je reviendrai là-dessus plus tard).

À la fin du mois, mon coach (chez Acasi vous avez un coach…Si, si) dispose de l’ensemble des notes de frais sans que j’ai besoin de faire quoique ce soit d’autre. Le lien entre Qonto et Acasi se fait tout seul (Les API c’est la vie !).

En plus j’ai mes autres factures (téléphone, abonnements divers et variés, train, VTC…qui sont rapatriés directement dans mon espace compta).

La comptabilité du futur ça pourrait ressembler à ça…

Première boite en 2005, la dernière en 2017…Nous avons fait un pas de géant mais il reste des marges de progression incroyable. 

D’abord, je rêve d’une banque (ou neobanque) pour qui l’argent n’est pas un truc nécessairement sérieux et chiant.

Recevoir un mail qui vous dit que l’URSSAF est passé sur votre compte avec en picto dans l’objet une petite liasse de billets qui s’envole vers le ciel, je trouve ça excellent !

L’interface de l’app de Qonto est bien faite et je n’ai rien à dire sur ce sujet. Maintenant ce que j’aimerais c’est un peu plus de services à haute valeur ajoutée.

Je suis consultant indépendant et même si j’imagine que la comptabilité à de la valeur pour un grand groupe, pour moi c’est avant tout une contrainte règlementaire.

Ce qui me rendrait vraiment service, c’est que ma banque et mon comptable transforment cette information en connaissance et que je puisse utiliser cette connaissance pour prendre des décisions.

Exemple : J’aime bien loger dans des Airbnb à Paris plutôt qu’à l’hôtel. C’est économique et un appartement est souvent plus fun qu’une chambre sans âme dans un hôtel aseptisé.

Dans un monde idéal, je voudrais que Qonto me propose des bons plans pour loger à Paris à certaines périodes. Si ma femme ne sait pas trop ce que fait à Paris, Qonto sait parfaitement ce que je fais, quelles sont mes habitudes (dont je n’ai même pas conscience).

Je voudrais bien recevoir un mail qui me fasse des propositions d’hébergement au meilleur prix à Paris durant la saison estivale.

Dans la mesure où mon partenaire financier dispose déjà de l’ensemble des données concernant l’activité financière de ma boite, autant que cela me soit utile. 

Dans la même veine, je veux obtenir des informations sur les délais de paiements de mes clients afin de pouvoir adapter au fil du temps mes conditions de règlements.

Les possibilités sont nombreuses.

Qonto + Acasi : le duo qui va vous faire aimer la comptabilité !

En quelques semaines, je suis passé d’une phobie administrative à l’envie d’écrire un article sur le duo Qonto + Acasi. J’explique souvent à mes clients que le meilleur moyen d’embrasser la transformation digitale en cours est de changer ses habitudes.

C’est exactement ce que ces deux partenaires arrivent à faire. J’ouvre leurs applications plus souvent et je suis maintenant content de décrocher le téléphone et de faire le point avec mon “coach comptable”.

Ah oui, une dernière chose. Si j’ai décidé de quitter ma banque pour aller chez Qonto, c’est grâce à Matthieu Stefani et l’épisode 54 de son podcast avec Alexandre Prot. Merci Cosa Vostra 😉