Inbound marketing : Ne dérangez pas vos prospects

Inboundmarketing est le gros mot du jour.

Commençons donc par la traduction en Français du présent terme.

Inbound : entrant

Marketing : commercialisation

Donc inbound marketing = commerce entrant

Donc l’inbound marketing est l’art de ne rien faire et d’attendre que le commerce entre tranquillement au sein de votre entreprise.

A partir de là, un expert en inbound marketing est un expert en glandouille.

Personnellement j’aimerais bien être payé à ne rien faire. C’est encore plus cool que de gagner au loto puisque pour gagner au loto il faut au moins faire l’effort de jouer.

Plus sérieusement, l’idée est de faire venir le client à soi plutôt que d’aller le chercher.

C’est Seth Godin qui le premier parlait de permission marketing. Allez voir la définition de wikipédia pour en savoir plus en suivant ce lien

Plutôt que de venir vous importuner avec mon message vantant les mérites de mon offre pendant que vous regardez tranquillement votre film, je vais vous demander l’autorisation de vous parler de ce que je fais.

La méthode inbound marketing peut se découper en trois étapes.

La première étape consiste à produire du contenu de qualité.

Ce contenu va ensuite être optimisé pour les moteurs de recherche et enfin, je vais le diffuser à travers les réseaux sociaux.

Une fois que j’aurais attiré l’attention de mes clients potentiels, je vais passer à la phase deux et faire en sorte qu’ils passent du statut de visiteurs au statut d’acheteurs potentiels.

Je vais engager une conversation avec eux et les accompagner dans la découverte de mon offre jusqu’à leur permettre d’acheter.

Enfin, et c’est la troisième phase, je vais travailler sur mon offre commercial et mon processus de vente pour l’améliorer.

Pourquoi j’affectionne cette méthode d’inboundmarketing ?

Le fait de considérer d’emblée que le visiteur de mon site est un futur client, m’oblige à être bon dès le départ.

Je trouve cette façon de faire plus élégante et moins « bourrins » que de la publicité classique.

Je préfère aussi cette façon de faire car elle m’oblige à penser client dès le départ. Dès le début je pense à mon client, à ses besoins, à ses envies.

De la sorte c’est l’ensemble du processus commercial qui s’en trouve transformé.

Comme je pars de mon client, je vais adapter l’ensemble de l’entreprise à lui et pas l’inverse.

C’est une façon plus respectueuse de faire du business.

Je ne dis pas que la pub c’est pas bien. Je ne dis pas que la vente par téléphone c’est moche. Je dis juste que si je commence une démarche marketing en m’intéressant sincèrement à mes futurs clients, mon offre va être naturellement adaptée à ses besoins.

Finalement ce sera plus agréable pour tout le monde.

Pour une petite entreprise cette méthode présente l’avantage d’être peu couteuse.

En effet les réseaux sociaux sont utilisables gratuitement.

Produire du contenu de qualité présente un cout en temps mais pas forcement en argent.

Il n’est pas nécessaire d’avoir un gros budget pour mettre en place une stratégie d’inboundmarketing.

Cette façon de faire présente enfin l’avantage de structurer la démarche globale de l’entreprise alors qu’un budget pub n’offre pas autant de retour sur l’entreprise elle même.

C’est un peu comme l’achat de mots clés sur Google et le référencement naturel.

Dans le premier cas vous payez et vous avez de la visite. Mais dès que vous ne payez plus, il n’y a plus de visiteurs.

C’est un bon moyen dans certains cas mais c’est couteux.

Dans le cas du référencement naturel, vous travaillez votre communication, vous bossez sur votre blog/site, vous créez du lien sur les réseaux sociaux.

Chaque action va renforcer les autres et plus le temps passe et plus vous accumulez de visiteurs et de connaissances sur votre marché par exemple.

C’est plus long, très exigeant mais incroyablement gratifiant.

Voilà pourquoi je conseille à mes clients de travailler leur stratégie en s’appuyant sur cette forme de commerce.

Avant de vous lancer dans la mise en oeuvre d’une stratégie d’inbound marketing, je vous invite à faire le point sur votre dispositif digital actuel.

Si vous le souhaitez, vous pouvez profiter d’une consultation gratuite.

Leave a Comment