Maitriser Linkedin par Bruno Fridlansky

Maitriser Linkedin avec ou sans accent circonflexe, c’est tout le sujet de ce billet. Non je déconne !

En même temps le fait que ce livre en soit à sa troisième édition montre bien que les utilisateurs du premier réseau social professionnel en France arrivent à maturité.

Il y a encore quelques années, cette histoire d’accent circonflexe sur le i de maitriser aurait suscité de nombreux commentaires au même titre que le Social Selling, la fin du phoning ou encore l’importance du Chief Happiness Officer en entreprise. Des sujets dont le seul intérêt est d’entretenir la conversation comme on le ferait assis au bar d’un grand restaurant.

En quelques années, Linkedin est passé d’un réseau social réservé à une élite parlant couramment l’anglais (En France, cela reste un signe extérieur de réussite sociale chez les plus de 45 ans) à un réseau ouvert à tous qui permet de trouver un boulot, d’en quitter un, de rencontrer des prospects, des clients, et de maintenir le contact avec son écosystème professionnel.

Pourquoi devons nous maitriser Linkedin en 2019 ?

16 millions d’inscrits en France soit environ 4 millions de personnes qui utilisent Linkedin chaque mois en France.

Si nous prenons comme base de réflexion le chiffre de 26 millions d’actifs, c’est 15% de la population active qui se trouve sur ce réseau. C’est peu comparé aux US ou dans d’autres pays du monde mais cela commence à représenter assez de monde pour s’intéresser à ce réseau et y trouver sa place.

N’étant pas un grand fan des méthodes, processus et autres bonnes pratiques qui nous font souvent perdre du temps (mais c’est un autre sujet), je ne suis pas certain qu’il soit bien malin de partir de zéro sur ce réseau dont la communauté à forger avec le temps quelques usages qu’il est bon de respecter.

Linkedin à l’instar de Twitter nécessite de connaitre quelques usages assez simple qui font gagner du temps et évite de commettre quelques faux pas qui, s’ils sont sans grandes conséquences, risque de vous faire douter et passer à côté de belles rencontres et opportunités commerciales.

Maitriser Linkedin ne signifie pas devenir maitre dans l’usage du réseau social (le seul maitre dans cette cuisine étant Microsoft) mais plutôt découvrir le chemin le plus efficace que vous pouvez emprunter pour atteindre vos objectifs.
En cela, le bouquin de Bruno dans sa dernière édition est bien fait et va vous aider à progresser étape par étape vers la création d’un actif numérique essentiel aujourd’hui et pour les années à venir.

Les grandes étapes pour atteindre ses objectifs en utilisant Linkedin

La première étape est bien entendu de définir ses objectifs. C’est tellement évident que j’ai un peu honte de l’écrire et vous allez trouver cela un peu gênant de devoir le lire.

Pourtant, cette étape qui est la plus négligée et c’est ce qui va vous couter le plus en temps, en argent et en engendrer le plus de frustration.

Si vous ne savez pas pourquoi vous êtes sur Linkedin, ou pire, si vous y êtes parce que tout le monde y est (ce qui est totalement faux), vous foncez droit vers un océan de frustration et de colère que vous allez ensuite déverser sur ledit réseau ; Frustration que les membres de la communauté vont vous renvoyer au centuple, ce qui va vous rendre hystérique.

La façon dont vous allez vous y prendre et le temps que vous allez y passer va dépendre de ce que vous voulez faire.

Trouver un job ? Changer de secteur d’activité ? De vie ? Engager une conversation avec des prospects ? Engager une communauté autour de votre personne ?

Mon meilleur conseil est en fait de ne surtout pas acheter le livre de Bruno (désolé gars) avant d’avoir couché sur papier votre objectif.

Offrez-vous un temps de conseil pour fixer vos objectifs

En fait, le mieux est de vous offrir une heure de Bruno (ou de passer au Bistrot) pour faire le point sur cet objectif. Une fois ce travail laborieux fait, vous allez trouver le reste d’une facilité déconcertante et surtout vous allez rencontrer le succès en chemin.

Travaillez la qualité de votre présence sur Linkedin

Une fois que vous êtes au clair sur le but de votre présence sur le réseau, il est temps de travailler votre profil ce que Bruno Fridlansky appelle la carte d’identité professionnelle digitale (on voit que c’est un marketeur dans l’âme vu la longueur du truc…).

En gros, vous allez faire en sorte que votre profil Linkedin ne soit pas un truc fait à l’arrache comme d’hab mais bien un petit plat concocté avec amour qui va donner envie aux membres de la communauté, par l’odeur alléchée, de se connecter à vous et d’engager la conversation.

Rien de bien compliqué si vous avez un objectif clair (oui je sais, je suis lourd avec ça).

Être connu et être reconnu sur le réseau social des professionnels

Ce sont deux temps qu’il faut traiter de façon bien distincte.

Dans un premier temps vous allez travailler votre réseau par cercle concentrique.

Les personnes que vous connaissez dans la vraie vie. Clients, fournisseurs, collaborateurs, ancien de votre école. Au fil du temps, vous allez élargir le cercle et vous tourner vers des connaissances plus éloignées.

Une fois que vous avez constitué ces premiers cercles, vous allez pouvoir vous appuyer sur eux pour aller à la rencontre de parfait(e)s inconnu(e)s.

Vous allez pour cela commencer à prendre part à la conversation et rédiger des posts, puis des articles, et prendre le temps de participer aux conversations des autres via les commentaires.

Dans un second temps, vous allez chercher la reconnaissance de vos pairs et de ceux qui vont vous permettre d’atteindre vos objectifs. Vous passez du statut de membre connu de la communauté à expert reconnu par cette dernière.

Cela implique par exemple d’animer des conférences, participer à des évènements et pourquoi pas écrire un livre comme l’a fait Bruno Fridlansky. D’ailleurs, vous pouvez, si l’écriture d’un livre vous semble une marche trop haute, écrire dans les bouquins des autres 🙂

Être ou ne pas être sur Linkedin, là n’est plus la question

Si vous n’avez pas de profil ouvert et actif sur Linkedin aujourd’hui, vous n’allez pas rater votre vie et mourir dans d’atroces souffrances.

Il est toutefois dommage de ne pas s’appuyer sur un réseau qui existe et produit de la valeur pour celles et ceux qui le font vivre.

J’ai toujours en tête cette phrase de Bernard de Raphelis Soissons : “La vie est faite de rencontre”. C’est selon moi l’objet de Linkedin ; Favoriser les rencontres entre des professionnels sur la planète.

Il y a de nombreux professionnels de Linkedin sur Linkedin. Une grande partie d’entre eux sont des amateurs qui vendent ce que beaucoup donnent.

Quelques-uns sont vraiment bons et pourront vous faire gagner beaucoup de temps.

Un tout petit nombre parmi les bons a pris le temps d’écrire un livre pour partager leur façon de faire. C’est le travail exigeant qu’a réalisé Bruno avec la publication de cette troisième édition de “Maîtriser Linkedin”.

Lisez-le à l’endroit, en commençant par la fin ou le milieu. Picorez en fonction de vos envies, cornez les pages, surlignez certains paragraphes avec un gros stabilo jaune, bref, faites ce que vous voulez avec ce bouquin mais achetez-le si vous faites vos premiers pas sur Linkedin. Vous pouvez même l’acheter si vous êtes présent depuis un certain temps sur Linkedin et que vous vous dites que ça ne marche pas ce truc !

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn