Mais qui est Josélito Tirados ?

Si vous arrivez ici ce n’est pas par hasard. Je ne sais pas qui vous a parlé de moi mais j’espère que c’est dans des termes sinon élogieux au moins sympathiques.

Pour ceux qui me connaissent, je sais déjà ce que vous allez dire : “C’est quoi  encore ce nouveau site et l’idée qui va avec ?”. J’y viens.

Pour la faire courte, j’ai abandonné un job pas trop mal payé (mais en fait pas tant que ça) au sein d’un grand groupe pour vivre une passion de gosse ; La photographie.

J’ai monté une boite et créer un studio photo à Aix en Provence en 2005 (Prestakom).

Comment faire disparaitre 40 000 euros.

Un bon gros bide qui m’a couté 40 000 euros, une bonne remise en question et 3 ans de ma vie. J’ai appris qu’il valait mieux ne pas monter une boite pour vivre sa passion et que vivre de sa passion n’est pas une mince affaire si vous n’avez pas une offre claire.

J’ai découvert le blogging et la vente via internet. Bref, j’ai appris des tas de trucs mais c’est un apprentissage à la dure.

Gaston y’a le telefon qui son

En 2007 j’ai enchainé avec une start-up dans l’édition de logiciel dans un secteur difficile. Les télécoms et la VOIP. Aujourd’hui c’est entré dans les mœurs mais en 2007, remplacer un standard téléphonique traditionnel pour un truc en ADSL c’était pas gagné.

J’ai monté l’offre, signer les premiers contrats, et j’ai pris en charge le marketing et la communication sur internet et avec les réseaux sociaux.

10 ans après, la société Teambox tourne tranquillement et surement sans l’aide de commerciaux. Une petite machine de guerre commerciale réglée comme un coucou helvète.

Je passe les voyages au long cours (j’ai fini par vivre ma passion pour la photographie en mode National Geographic).

33 000 km en Amérique du Sud…Le temps de réfléchir

En 2014 j’ai lancé Huaira Kausay, un cabinet de conseil indépendant. J’ai commencé à accompagner des petites boites et freelances (consultants et coachs) avec succès.

Je me suis entouré d’un pool d’indépendant bien câblé et j’ai mis à disposition de mes clients mais quelques années d’expérience dans le domaine du digital, des réseaux sociaux et de la commercialisation d’offres de services.

J’ai fini par devenir partenaire de la plateforme de marketing automation Hubspot.

L’idée d’être mono produit ne m’ayant pas séduit, j’ai eu envie d’autre chose.

Après un détour par le Chili j’ai lancé avec Sylvain Davril, Merlin/Leonard, un cabinet de conseil en expérience client à destination des grands groupes.

C’est une aventure qui dure encore mais je me sentais un peu à l’étroit dans une aventure où nous faisons surtout de la technique (raccordement entre les CRM Salesforce et Dynamics et la solution de marketing automation Marketo).

Une fois encore, j’ai du mal avec l’idée d’être à la solde d’un seul éditeur de logiciel aussi bon soit-il.

Le bistrot digital…C’est quoi cette connerie ?

2019 : Joselitotirados.com. J’ai quitté Bouygues Telecom en 2003. Voilà donc 16 ans que je cavale d’aventures en aventures.

J’ai 48 balais et ce que je sais, c’est que je commence à savoir ce que je fais.

Quand il s’agit de générer des revenus pour une activité (que ce soit un freelance ou une grosse PME) en utilisant internet et les réseaux sociaux, je suis le plus mauvais à ce jeu-là.

Je suis au quotidien le nez dans le marché du marketing automation et j’ai vu grandir toutes les agences de marketing digital et d’inbound marketing en France. J’ai testé de nombreuses solutions d’intelligence commerciale, de marketing automation, de diffusion de contenus sur les réseaux sociaux.

Plongeur, commis, chef de partie, sous chef, j’ai occupé l’ensemble des postes dans une brigade et je pense ne pas être prétentieux en utilisant le terme de Chef pour parler de ma cuisine. J’ai avec moi une brigade de haut vol capable de m’aider à tenir la promesse que je pourrais vous faire si vous passez le pas de la porte de mon Bistrot digital.

Lead Génération ou création de valeur ?

La mission d’une entreprise est de résoudre un problème sur un marché et de créer ainsi de la valeur. De cette valeur, il faut savoir tirer un profit afin de faire progresser l’entreprise et ses collaborateurs.

L’une des composantes de la transformation digitale (ou plutôt la transition numérique) et est repenser la chaine de valeur et de mettre en place un processus de génération de revenus dont la vocation est, en interne, de capturer la valeur tout au long des processus de création et en externe d’offrir aux clients et aux collaborateurs une expérience de qualité.

Mon rôle est de vous aider à mettre en place ce processus de génération de revenus en revisitant l’ensemble de vos processus. Penser la communication à l’ère de l’influence, imaginer des offres en adéquation avec le parcours d’achat digital. Mettre en résonance le marketing et les ventes et enfin déployer une relation client digne du XXIeme siècle.

C’est un programme ambitieux et exigeant qui implique de se déplacer avec aisance de la stratégie à la mise en œuvre opérationnelle. Les anglo saxons parlent de Full Stack Marketer. En France l’expression consacrée est directeur du revenu ou directeur de l’expérience client. Pour ma part, je suis Chef cuisinier numérique.

C’est un petit bistrot avec une cuisine au comptoir et artisanal. Je ne peux accueillir beaucoup de monde car nous proposons un menu unique pour chaque convive (oui, un chalenge de tous les instants).

Vous avez envie d’en savoir plus ?

Leave a Comment